Monde

Syrie: la Turquie libère 18 soldats du régime qu’elle avait capturés

La Turquie a libéré jeudi 18 soldats du régime syrien que ses forces avaient capturés dans le nord-est de la Syrie, a indiqué le ministère turc de la Défense.

« Dix-huit éléments du régime capturés (…) au sud-est de Ras el-Aïn le 29 octobre ont été remis (en liberté) à l’issue d’une coordination avec les autorités de la Fédération de Russie », a indiqué le ministère turc sur Twitter.

Ankara avait indiqué plus tôt jeudi que des discussions étaient en cours avec Moscou pour permettre la remise en liberté des 18 militaires.

La Turquie a lancé une offensive le 9 octobre contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), qu’elle qualifie de « terroriste » mais qui est soutenue par les pays occidentaux dans le cadre de la lutte contre le groupe Etat islamique (EI).

Après le déclenchement de l’offensive, les YPG ont appelé à la rescousse le régime de Damas qui a déployé des soldats dans certains secteurs frontaliers de la Turquie.

La Turquie soutient des groupes rebelles syriens qui cherchent à renverser le gouvernement de Bachar el-Assad, lequel est appuyé par la Russie et l’Iran.

Mais Ankara et Moscou ont renforcé leur coopération sur le dossier syrien ces dernières années et le gouvernement turc semble désormais plus soucieux d’enrayer les activités des forces kurdes que d’œuvrer au départ de M. Assad.

Ankara a suspendu son opération militaire la semaine dernière à la faveur de deux accords conclus séparément avec Washington et Moscou prévoyant le retrait des combattants kurdes de leurs positions frontalières.

Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, des patrouilles conjointes russo-turques doivent débuter vendredi dans le nord-est de la Syrie.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close