Monde

Monténégro: des milliers de manifestants demandent la démission du Premier ministre

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Podgorica pour réclamer la démission du Premier ministre monténégrin Milo Djukanovic, et des heurts ont opposé des manifestants et la police anti-émeutes pour la troisième fois en une semaine.

  La police a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les protestataires, rassemblés à l’appel de l’opposition devant le Parlement, dans le centre de la capitale monténégrine.
Quinze policiers ont été blessés dans les affrontements, dont l’un grièvement, et 24 manifestants ont demandé une aide médicale, la plupart en raison de malaises causés par le gaz lacrymogène, a déclaré à des journalistes le ministre monténégrin de l’Intérieur, Rasko Konjevic.

  Le parlementaire Andrija Mandic, l’un des organisateurs du rassemblement, a été interpellé, a ajouté le ministre sans donner de précisions.

  Les manifestants ont lancé des bombes incendiaires et des pétards sur les policiers anti-émeutes qui gardaient le Parlement, tentant de rompre le barrage et d’entrer dans l’édifice, et c’est alors que les policiers ont utilisé du gaz lacrymogène pour les repousser, a rapporté une journaliste de l’AFP.

  Des policiers et des manifestants, dont certains étaient masqués et avaient un comportement violent, se sont affrontés en plusieurs endroits dans la soirée, a déclaré le ministre de l’Intérieur.

  La police a rétabli l’ordre au bout d’une heure, et dans la nuit des véhicules blindés patrouillaient dans Podgorica.

Afp 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!