En direct

Système de surveillance électronique sur la bande frontalière ouest à l’étude

 "Un projet de surveillance électronique dans le cadre du renforcement des dispositifs de contrôle et de sécurisation des frontières ouest est à l’étude", a indiqué le colonel Ramli Abdelkrim, lors d’une conférence de presse consacrée à la communication des résultats des activités des unités relevant de la compétence territoriale du deuxième Commandement régional de la Gendarmerie nationale basé à Oran.

"La surveillance électronique, à travers des moyens technologiques sophistiqués tels que les caméras, constitue un soutien au dispositif des unités chargées du contrôle et de la sécurisation des frontières", a-t-il déclaré.

Il a évoqué, dans ce contexte, le renforcement des dispositifs sécuritaires et de logistique engagés le long des frontières, notamment les axes connaissant, dans les dernières années, une ampleur du phénomène de la contrebande, notamment du carburant vers le Maroc et du trafic de drogue vers l’Algérie.

Le colonel Ramli a affirmé que les équipements réalisés sur la bande frontalière ouest, tels que les tranchées et les obstacles ont donné de bons résultats traduits par une performance sur le terrain, notamment dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la contrebande.

Il a ajouté que ces équipements ont contribué à "resserrer l’étau sur l’activité des contrebandiers et des narcotrafiquants qui, mécontents, tentent de les détruire, allant jusqu’à la provocation."

La conférence de presse a été organisée pour exposer le bilan des activités, des onze mois derniers de l’année en cours, des unités du deuxième commandement régional de la Gendarmerie nationale.

APS

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!