En direct

TAJ appelle les Algériens à s'unir autour des institutions et symboles de l'Etat

Dans un communiqué ayant sanctionné la 5e session ordinaire de son Conseil national, le parti Tajamoue Amal el Djazair (TAJ), a dénoncé avec force samedi à Alger la campagne orchestrée visant à porter atteinte aux institutions et symboles de l’Etat, qualifiés de ligne rouge à ne pas franchir.

      Le parti a appelé les Algériens à s’unir autour des institutions et symboles de l’Etat, dénonçant avec force la campagne orchestrée qui les ciblent.

      TAJ a réitéré par la voix de son président, Amar Ghoul son engagement à soutenir le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et son programme de réformes qui a touché les domaines politique, économique et sociale, notamment dans le contexte national actuel et face aux défis régionaux.

       En outre, il a salué l’attachement de l’Armée nationale populaire (ANP) digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN) à ses missions constitutionnelles consistant toujours, selon lui, à préserver l’indépendance et à défendre la souveraineté nationale, saluant son rôle et ses efforts aux côtés des différents corps de sécurité dans la préservation de la sécurité et de la sérénité du pays au plan interne et au niveau des frontières, ce qui contribue au renforcement des acquis de la stabilité.

       Par ailleurs, il a affirmé l’impératif de réhabiliter les cadres marginalisés, voire exclus ou victimes d’injustices, en vue de les associer aux efforts de développement.

        Au volet Education, il a appelé les parties concernées par ce dossier au niveau des ministères, syndicats et coordinations, de même que les enseignants et les parents d’élèves à faire prévaloir le dialogue positif, responsable et fructueux, d’autant qu’il y va de l’avenir des générations futures.

       

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close