AlgérieSociété

Tassili Airlines : le syndicat dénonce le « harcèlement moral » dans l’entreprise

Algérie – Dans une lettre adressée au directeur général de Tassili Airlines dont ALG24 détient une copie, le syndicat des pilotes de ligne algériens (SPLA) dénonce « la multiplication des cas de harcèlement moral et chantage » au sein de l’entreprise.

« Plusieurs PNT (personnel navigant technique) se sont plaints de subir des pressions pendant leur travail (vols et simulateurs) dues à des positions syndicales », déplore le SPLA.

Et d’ajouter, « un chantage est exercé pour pouvoir bénéficier de promotions dans la carrière ou dans certains cas, la facilitation d’intégration à Tassili Airlines pour les PNT exerçant dans filiale Tassili Tavail aérien TTA ».

Pire : selon le SPLA, le harcèlement exercé dans la compagnie aérienne a atteint tous les niveaux notamment sur certains membres du bureau. Pour étayer sa dénonciation, le syndicat cite deux cas qui peuvent aisément être considérés comme une infraction et une faute grave lors de l’exercice d’une profession.

Le premier cas concerne la disparition d’un  dossier administratif concernant l’avancement dans la carrière d’un PNT . En dépit d’un dépôt de plainte auprès de la Sécurité interne de l’entreprise (SIE), l’affaire n’a pas encore été élucidée, affirme la lettre.

Quant au deuxième, il met au jour une affaire de billets d’avion avec des escales de douze heures pour le recyclage semestriel à Londres. La encore le syndicat est formel, « il était possible d’effectuer des escales beaucoup plus courte pour le même tarif ».

« Au-delà de ces agissements intolérables, notre plus grande inquiétude demeure les répercussions que ces derniers ont sur la santé mentale des employés et surtout leurs impacts sur la sécurité des vols », s’alarme le SPLA.

Car, ce harcèlement ne sera pas sans conséquences pour la compagnie aérienne. « Sur plan économique, le départ des pilotes fuyant ce harcèlement sera inévitable », tranche le syndicat.

Enfin, le même syndicat indique se réserver le droit de « saisir les autorités sur ce qu’il considère comme une infraction ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close