Economie

Une taxe douanière supplémentaire provisoire sur les importations des marchandises finies

Algérie – Une taxe douanière supplémentaire provisoire sur les importations des marchandises finies a été introduite dans la Loi de finances complémentaire (LFC) 2018 pour renforcer les mesures de protection de la production nationale et réduire la charge des importations sur la balance commerciale, a annoncé lundi le ministre du Commerce, Saïd Djellab.

Cette taxe -qui entrera en vigueur en juin ou juillet prochains- constituera un nouvel outil pour revoir à la baisse le déficit commercial, en réduisant suffisamment les importations des marchandises finies produites localement, a indiqué M. Djellab qui était l’invité du “Forum de la radio” de Chaîne I de la radio nationale.

Le recours du gouvernement à l’imposition d’une taxe provisoire au lieu d’une taxe permanente est dû au fait que les taxes provisoires répondent à une conjoncture exceptionnelle et sont d’une grande efficacité, alors que le changement des taxes permanentes pourrait refléter une image instable de  l’économie du pays, a expliqué le ministre.

Une réunion est prévue durant le mois de ramadhan, avec les opérateurs activant dans les différentes filières de production pour évaluer le volume de la production nationale à même de répondre aux besoins du marché, et ce filière par filière.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!