Economie

Tchad: le sommet anti-sécheresse dans le Sahel

Le sommet des chefs d’Etat des pays  membres  du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le  Sahel (Cilss), prévu mercredi et jeudi à N’Djamena, a été reporté sine die  faute de participants, a annoncé la radio nationale mardi soir.    "La 16ème conférence du Cilss, prévue initialement du 4 au 5 juillet à  N’Djamena, est reportée à une date ultérieure", a annoncé la radio nationale  tchadienne.    Selon des sources proches de la présidence tchadienne, "cette rencontre est  reportée parce que le quorum (de chefs d’Etat) n’est pas atteint. Jusqu’à ce  mardi après-midi, un seul chef d’Etat sur neuf pays membres du Cilss avait  confirmé sa participation à la rencontre".    Créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé  le Sahel, le Cilss regroupe aujourd’hui neuf Etats: Gambie, Guinée-Bissau,  Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso, Mali, Niger, Cap-Vert et Tchad.    Le Sahel est confronté cette année à une nouvelle crise humanitaire qui  menace 18 millions de personnes. La crise, liée au déficit pluviométrique, est  aggravée cette année par les conséquences de la guerre de Libye de 2011 et  l’instabilité politique au Mali, où quelque 400.000 personnes ont été  contraintes de fuir leur domicile.
 
 
 
 Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!