En directAlgérie

Tebboune évoque son parcours, son diagnostic et ses solutions…

Algérie – Dans une intervention sur les ondes de la radio nationale, ce mercredi 13 novembre, le candidat à la présidentielle du 12 décembre, Abdelmadjid Tebboune, a fait état d’une partie de son parcours, son diagnostic de la situation du pays et quelques grandes lignes de sa vision pour solutionner ce qu’il qualifie d’ »hémorragie »…

« J’ai été évincé de mon poste de premier ministre parce que j’ai exposé le danger de la collision entre l’argent et la politique », a-t-il confié. Expliquant sa candidature, il dira : « J’ai vu la situation catastrophique dans laquelle est le pays. C’est ce qui m’a poussé à émettre ma candidature pour remettre l’Algérie sur les rails ».

Évoquant ce qui est désormais admis de qualifier comme la « ISSABA » (La Bande), le candidat indique que « La bande a causé une hémorragie financière terrible au pays. Ce qui l’a mené à une situation des plus difficile, malgré ses capacités économiques et sa jeunesse ». Pour lui, « L’argent a corrompu l’Etat et ses institutions à tous les niveaux y compris les élections. Tout le pays a failli être vendu ».  Et de s’interroger : « Comment une personne peut-elle passer de rien à milliardaire en dollars en l’espace de 20 ans ? ».

Le candidat conclut en indiquant que « Le copinage nous a conduit à la médiocrité. Il a installé beaucoup de gens dans des postes auxquels ils n’ont pu accéder qu’à travers la « Maarifa » (népotisme et les relations personnelles) ». Dans cet ordre d’idées, il promet de réhabiliter les compétences qui sont à l’étranger en leur proposant des postes pour servir l’Algérie.

Tags

Articles en lien

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close