En directAlgérie

Tebboune évoque son parcours, son diagnostic et ses solutions…

Algérie – Dans une intervention sur les ondes de la radio nationale, ce mercredi 13 novembre, le candidat à la présidentielle du 12 décembre, Abdelmadjid Tebboune, a fait état d’une partie de son parcours, son diagnostic de la situation du pays et quelques grandes lignes de sa vision pour solutionner ce qu’il qualifie d’ »hémorragie »…

« J’ai été évincé de mon poste de premier ministre parce que j’ai exposé le danger de la collision entre l’argent et la politique », a-t-il confié. Expliquant sa candidature, il dira : « J’ai vu la situation catastrophique dans laquelle est le pays. C’est ce qui m’a poussé à émettre ma candidature pour remettre l’Algérie sur les rails ».

Évoquant ce qui est désormais admis de qualifier comme la « ISSABA » (La Bande), le candidat indique que « La bande a causé une hémorragie financière terrible au pays. Ce qui l’a mené à une situation des plus difficile, malgré ses capacités économiques et sa jeunesse ». Pour lui, « L’argent a corrompu l’Etat et ses institutions à tous les niveaux y compris les élections. Tout le pays a failli être vendu ».  Et de s’interroger : « Comment une personne peut-elle passer de rien à milliardaire en dollars en l’espace de 20 ans ? ».

Le candidat conclut en indiquant que « Le copinage nous a conduit à la médiocrité. Il a installé beaucoup de gens dans des postes auxquels ils n’ont pu accéder qu’à travers la « Maarifa » (népotisme et les relations personnelles) ». Dans cet ordre d’idées, il promet de réhabiliter les compétences qui sont à l’étranger en leur proposant des postes pour servir l’Algérie.

Tags

Articles en lien

One Comment

Répondre à mouatène Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close