En direct

Témoignages sur la discrimination contre les Sahraouis dans les territoires occupés

Plusieurs citoyens sahraouis venus des territoires occupés du Sahara Occidental ont apporté vendredi à Alger leurs témoignages sur la répression, les violations des droits de l’homme et la discrimination, pratiquées par le Maroc contre les Sahraouis.Les autorités marocaines pratiquent "la discrimination dans les territoires sahraouis occupés au profit des colons marocains et ce dans plusieurs domaines notamment le travail, la santé et l’enseignement", a indiqué Lmhaba Bibet, venu de Smara, au sein de la délégation sahraouie, pour prendre part aux travaux de la rencontre de solidarité avec la cause sahraouie, organisée à l’occasion de la "journée de l’Afrique", coïncidant avec le 25 mai de chaque année.Il a évoqué "la répression" pratiquée quotidiennement à l’encontre des Sahraouis ainsi que "la torture et les arrestations arbitraires", soulignant que le peuple sahraoui "est pacifique et n’aspire qu’à son droit à l’autodétermination et à l’indépendance, à l’instar des autres peuples du monde".La discrimination pratiquée par le Maroc "est constatée au niveau des institutions de l’Etat et dans la vie quotidienne, outre celle pratiquée à l’encontre des détenus dans les prisons, subissant des traitements inhumains dont la torture qui sont contraires aux principes des droits de l’homme et des chartes internationales, a affirmé Moulay Bouamoud, venu de la ville de Tantan (sud du Maroc).Ces pratiques "ne font que renforcer la détermination du peuple sahraoui à poursuivre la résistance jusqu’à l’indépendance et la liberté", a indiqué M. Bouamoud, qui a passé quatre ans dans les prisons marocaines.La militante Galia Joumani avait, de son coté, appelé les medias à travers le monde à "briser le silence imposé sur la question sahraouie et mettre à nu les violations des droits de l’homme commises par le Maroc à l’encontre des Sahraouis en général et de la femme sahraouie en particulier dont les enlèvements, la torture et les viols".Le président de la délégation sahraouie, M. Brahim Sabbar a rappelé pour sa part certaines étapes "glorieuses" dans le processus de la lutte sahraouie, saluant la décision de la commission africaine des droits de l’homme qui condamne les crimes commis par le Maroc contre le peuple sahraoui dans les territoires sahraouis occupés.Il a évoqué la situation "désastreuse" des droits de l’homme dans les territoires sahraouis en raison de "l’interdiction imposée par le Maroc aux journalistes et aux militants des droits de l’homme d’entrer dans ces territoires, pour ne pas constater les violations commises quotidiennement contre les citoyens sahraouis".Il a appelé à la nécessité "d’élargir les prérogatives de la Minurso pour englober le contrôle de la situation des droits de l’homme dans ces régions". Le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), M. Mohamed Mahrez Lamari a affirmé que l’organisation de cette rencontre qui coïncide avec la journée de l’Afrique et le cinquantième anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine (UA actuellement) constituait l’occasion pour exprimer la solidarité algérienne avec toutes les questions de décolonisation notamment la lutte du peuple sahraoui et son droit à l’indépendance et à la liberté.Le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), M. Noureddine Benbraham a indiqué que le peuple sahraoui avait le droit de dire son mot et à l’autodétermination, à travers l’organisation d’un referendum libre et honnête, en vue de mettre un terme aux souffrances de cette dernière colonie africaine.La rencontre, organisée par le CNASPS, s’est déroulée en présence d’artistes égyptiens, à savoir : Abderrahim Hassan et Saoussene Badr, outre 12 militants des droits de l’homme venus des territoires sahraouis occupés et des étudiants africains.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!