En direct

Tentative d'incendier une imprimerie de journaux

  •    Un jeune, cité par El-Watan, criait "nous allons la brûler, nous allons la brûler", vers 20H30 GMT mercredi.
  •  
  •    L’intervention du personnel et l’arrivée de la police a permis de neutraliser ces jeunes armés de cocktails molotov et divers autres objets, selon El-Watan, mais il n’y a eu aucune arrestation.
  •  
  •    "On est passé très près d’une catastrophe, a déclaré à l’AFP le patron d’El-Watan, Omar Belhouchet. Nous avions pour trois mois de réserve de papier. Cela aurait été un incendie majeur si ce n’avait été le courage des employés qui ont tout fait pour les en empêcher", a-t-il dit en citant les assaillants.
  •  
  •    "Nous allons déposer plainte pour faire la lumière sur tout cela", a-t-il ajouté.
  •  
  •    Le directeur de la publication d’El Khabar Cherfi Rezki est resté très prudent. "On ne sait pas vraiment ce qui se passe. Il semble que ce soit des émeutiers qui n’étaient pas satisfaits de leur nouveau logement", s’est-il contenté d’indiquer à l’AFP.
  •  
  •    Inaugurée en 2007, l’imprimerie emploie une centaine de personnes et imprime également le journal sportif d’El Khabar, l’autre quotidien francophone Liberté et le journal arabe El Youm.
  •  
  •    Une imprimerie publique se charge d’éditer les autres quotidiens.
  •  
  •    El Khabar et El-Watan ont chacun annoncé leur intention d’ouvrir une chaîne de télévision et une radio privées après l’annonce par le gouvernement lundi de l’ouverture de l’audiovisuel au privé.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!