SociétéAlgérie

Terres agricoles : Qui fait quoi ? Le ministère s’explique

Algérie – Le classement  de terres agricoles à des fins d’urbanisation ou d’industrialisation “doit obéir à des règles strictes” et ne doit s’opérer, qu’avec l’aval d’un ” comité ministériel”,présidé par le  Premier Ministre, Ahmed Ouyahia.

C’est ce que déclare,ce lundi 30 avril 2018, le  directeur Central chargé de l’organisation foncière au ministère de l’Agriculture, Hamid Hamdaoui, sur Ennahar TV.

M.Hamdani rappelle  qu’une circulaire a été émise en 2013  par le Ministère de l’Agriculture pour mettre en garde contre le détournement d’une manière effrénée des terres agricoles à des fins d’urbanisation et d’industrialisation.

L’invité d’Ennahar  précise que le classement doit obéir à des “conditions”, précisant que le classement concerne  les terres de “moindre valeur agricole” .Une terre de bonne potentialité ne peut pas  être orientée vers une  zone industrielle .”On doit, tout de même, léguer un  potentiel agricole aux futures générations”, at-il soutenu.

Par ailleurs , il dit que  , le ” meilleur moyen de protéger la terre  et de l’ exploiter “. Précisant que la  préservation du foncier agricole est “la mission de tous”. La protection des terres agricoles est une « affaire citoyenne » insiste t-il.

Sur les 800.000 hectares qui relèvent du domaine d’état, quelque 250.000 hectares de superficies agricoles non exploitées ont été récupérées à l’échelle nationale, a fait savoir,M Hamdani

Entre 5000 et 6000 hectares  de terres non exploités ont été orientée vars la réalisation des projets d’utilité public, a t-il expliqué.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!