En directAlgérie

Terrorisme: Khaled Nezzar ira affronter la justice Suisse !

Algérie-Le général Khaled Nezzar ne semble avoir peur de rien. Le général à la retraite, qui a été à l’avant-garde lors de l’arrêt du processus électoral en janvier 1992, est décidé à défendre une nouvelle fois l’honneur de l’armée qu’il a pourtant quittée il y a plus de 23 ans.

Alors qu’il fait l’objet de nouvelles poursuites judiciaires en Suisse pour « crimes contre l’Humanité », le Général Nezzar a décidé d’aller s’expliquer lui-même. Dans une courte déclaration accordée au journal arabophone Echorouk, l’ancien ministre de la Défense a indiqué qu’il ira lui-même en Suisse le 19 juin prochain pour s’entendre avec ses avocats sur la stratégie de défense.

Lancée en 2011, la plainte déposée par Trial, une ONG suisse de défense des Droits de l’Homme, s’est arrêtée en 2017, la justice helvétique ayant estimé que les charges n’étaient pas suffisantes pour condamner l’ancien chef militaire. L’affaire était donc classée. Mais depuis quatre jours, Trial annonce la réouverture du dossier par la justice suisse. Le général à la retraite est notamment accusé de tortures et d’assassinat par un ancien militant du FIS-Dissous qui réside à Genève.

Lors du précédent procès, Khaled Nezzar, qui s’est rendu à la justice suisse, avait notamment indiqué que des actes de tortures et d’exactions pouvaient exister mais c’était surtout des « faits isolés » qui ne représentaient pas l’armée.

Ne plus de ces procès, Khaled Nezzar, 81 ans, se rend souvent en Suisse pour y suivre des cures de désintoxication visant à lui permettre d’arrêter la cigarette. En vain !

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!