En direct

Terrorisme : Un courrant modéré fait son apparition

  • Ces investigations qui ont durées plusieurs semaines sur les agressions qui n’avaient causées aucun décès parmi les agents de la protection civil de Tizi Ouzou et les gardes forestiers à Bejaia, sont le signe de l’état d’instabilité dans lequel se trouve l’organisation « El Qaïda au Maghreb Islamique » depuis quelques semaines à cause de l’échec de cette organisation dans l’exécution de ses attentats suicide à cause du refus des activistes de l’organisation de commettre de telles opérations terroristes dans un pays musulman (Algérie) après qu’elle fut accusée par les ulémas et imams.
  •  
  • Selon des témoignages d’agents victimes des agressions ou des nouveaux repentis, les fissures qui ont atteint l’organisation et les divergences sont à l’origine de l’apparition d’un courrant modéré, fort au sein de l’organisation terroriste, qui refuse l’écoulement du sang des algérien et refuse catégoriquement de commettre des opérations contre des musulmans. Chose qui a récemment poussé l’organisation à chercher un soutien par l’adoption de l’astuce du djihad à Ghaza contre les sionistes, afin de pouvoir attirer de nouvelles recrues comme ça a été le cas pour le djihad en Irak.
  •  
  • Selon des sources fiables d’Ennahar, les investigations menées par les services de sécurité concernant les deux opérations suicide qui ont visées la caserne de Tizi Ouzou au mois d’août, et le centre des gardes forestiers à Bejaia, confirment que les exécutant de ces opérations appartenaient au courrant modéré, se basant sur l’idéologie salafiste. Les opérations n’ont engendrée aucune perte en vies humaines excepté des blessés. Les opérations ont été exécutées loin du lieu visé car ils étaient convaincus que ce sont des opérations terroristes illégales.
  •  
  • Ce groupe a prouvé qu’il est resté fidèle à l’idéologie suivie par Hassan Hattab au sein du groupe islamiste armé GIA en 1993. Ces derniers ont appelé leurs amis dans l’organisation terroriste connu sous le nom « El Qaïda au Maghreb Islamique » à suivre l’idéologie salafiste adoptée par les membre de l’organisation armée durant le règne de l’ex émir du groupe salafiste de prédication et de combat Hassan Hattab alias Abou Hamza.
  •  
  • Selon nos sources, le message que Hattab a adressé au groupe salafiste de prédication et de combat, les amis d’hier dans l’organisation terroriste, a accentué la crise que connaît l’organisation terroriste. Ce dernier a cité la possibilité, à cette catégorie, de bénéficier de la réconciliation nationale. Hattab a considéré les opérations suicide qui visent les civils innocents comme étant une « Horma » interdit par la religion comme la Horma du jour du Hadj.
  •  
  • Les services de sécurité accorde un grand intérêt au courrant modéré qui ne s’oppose pas au principe de la réconciliation nationale.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!