Santé & Bien-être

Tissemsilt : Réouverture des marchés à bestiaux après maîtrise de la fièvre aphteuse

Algérie – Les autorités de la wilaya de Tissemsilt ont décidé la réouverture des marchés à bestiaux après avoir réussi à « maîtriser entièrement » la maladie de la fièvre aphteuse, a indiqué dimanche l’Inspection vétérinaire de la wilaya.

La même source a précisé que cette mesure a été prise après que l’inspection vétérinaire ait « réussi à maîtriser complètement la situation », celle de la fièvre aphteuse qui a touché le milieu d’élevage au niveau des zones pastorales et à assurer la stabilité de la situation au niveau des exploitations de la wilaya.

« Cette mesure intervient après s’être assuré qu’aucun nouveau cas de maladie animale n’a été enregistré au sein du cheptel ovin de la wilaya, notamment au niveau des 17 communes qui ont connu cette zoonose à la fin de l’année écoulée », rassure la même source, citée par l’APS.

Selon l’inspection vétérinaire, la maîtrise de la fièvre aphteuse est due aux mesures de protection sanitaire du cheptel contre cette maladie animale, à savoir la vaccination de plus de 8.000 têtes d’ovins au niveau des espaces touchées, en plus de l’interdiction de tout mouvement de cheptel à l’intérieur et en dehors de la wilaya, à l’exception du cheptel ovin orienté vers les abattoirs.

Dans le même sillage, une cellule de veille a été mise en place au niveau de l’inspection vétérinaire de la wilaya, de même qu’au niveau des subdivisions agricole qui existent dans les daïras de la wilaya pour assurer le suivi quotidien de la situation sanitaire du cheptel, à travers des campagnes de prophylaxie au niveau des exploitations, la mise en place de permanences au sein des subdivisions communales qui travaillent 24 heures sur 24 ainsi que par la mobilisation de plus de 60 vétérinaires du secteur public et privé pour mettre en exécution ces mesures de protection.

La direction des services agricoles de la wilaya a enregistré pour la période allant de la fin de l’année 2018 jusqu’au début mars en cours, plus de 2.600 têtes d’ovins touchés par la fièvre aphteuse et dénombré 231 foyers déclarés au niveau des exploitations agricoles, situés dans les zones rurales, disséminés à travers 17 communes de la wilaya.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close