En direct

Tizi-Ouzou : Le barrage de Taksebt rempli à plus de 50%

 Le volume d’eau emmagasiné par le barrage de Taksebt (Tizi-Ouzou), a augmenté, atteignant 50,28% de sa capacité de stockage, à-t-on appris, samedi, du directeur local des ressources en eau.

 Selon Hameg Rachid, le taux de remplissage de cet ouvrage hydraulique qui était de 45%, à sensiblement augmenté ces dernières 48h pour atteindre les 50,28%.

 Cette augmentation du volume d’eau, a été enregistrée à la faveur des intempéries marquées par des pluies torrentielles et des chutes de neiges à partir de 850 m d’altitude que connait la wilaya de Tizi Ouzou, depuis jeudi dernier, a-t-il précisé.

 Cet apport en eau sera certainement revu à la hausse à la faveur de la fonte des neiges qui permettra au barrage d’atteindre un taux de remplissage important, a ajouté le directeur des Ressources en eau.

 D’une capacité de stockage de 180 millions de m3, cet ouvrage hydraulique réalisé sur l’oued Aissi, pourvoit aux besoins en eau potable de la wilaya de Tizi-Ouzou et d’une partie des wilayas de Boumerdes et d’Alger, rapelle-t-on.

 S’agissant de la pluviométrie de ces dernières 48h (entre jeudi à 9h et samedi à la même heure), elle a dépassé les 90mm, tandis que des chutes de pluie et de neige se poursuivront jusqu’à dimanche matin, selon la station locale de météorologie. 

 Pour ce qui est des routes bloquées par la neige, il s’agit des cols habituellement fermé en pareilles circonstance à savoir les cols de Chellata, Tizi N’ Kouillal, et Tirourda. 

 Les communes concernées par ces intempéries -Illilten, Ath Yenni, Iferhounene, Bouzguene, Ain El Hammam, et akbil- ont mobilisé leurs moyens humains et matériels depuis l’arrivée de la poudreuse pour dégager les accès, reliant les chefs-lieu de ces localités vers les villages afin d’éviter d’éventuelles fermeture de routes par accumulation de la neige.

 Pour sa part, la protection civile qui a installé des permanences au niveau de la direction de wilaya et de ses  différentes unités, a indiqué à l’APS, que la situation est maîtrisable et qu’aucune situation exceptionnelle n’est à signaler.

 

 augmentation « sensible » du volume stocké au barrage de Koudiet Medouar  

 

 Le volume d’eau emmagasiné par le barrage de Koudiet Medouar, dans la commune de Timgad (Batna), a augmenté de manière « sensible », passant à 27 millions de m3 contre moins de 23 millions de m3 le mois dernier, a-t-on appris samedi auprès du directeur de cet ouvrage.

 Cette augmentation, fruit des récentes et du transfert quotidien de 40.000 m3 provenant du barrage géant de Beni-Haroun (Mila), dans le cadre de la « ligne verte d’urgence », permettra, selon Yakine Benchouri, de « répondre aux besoins de plusieurs communes des wilayas de Batna et de Khenchela ».

 De plus, la fonte progressive des neiges qui ont recouvert les hauteurs de la wilaya des Aurès accroitra davantage le volume stocké dans cet ouvrage, a également souligné le responsable.

 Pour rappel, le barrage de Koudiet Medouar, d’une capacité globale de 74 millions m3, avait atteint ses plus bas niveaux du fait de la sécheresse qui a frappé la wilaya de Batna durant les deux dernières années. 

 Une situation qui avait nécessité l’engagement, par les pouvoirs publics, d’un projet de « ligne verte d’urgence » pour un transfert à partir du barrage de Beni Haroun.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close