En direct

Tlemcen: 309 véhicules brûlés et des sièges des douanes saccagés

  • Selon des sources douanières, les véhicules brûlés étaient en majorités des véhicules de contrebande saisies et qui sont au nombre de 305 véhicules, en plus de quatre véhicules appartenant aux agents de douanes, une Clio, une Peugeot 206, une Peugeot 307 et une Golf 4ème génération.
  • Par ailleurs, ces derniers ont aussi brûlé quatre véhicules 4×4 des services des douanes, de marque Nissan et Toyota Station.
  • Les faits, selon les sources d’Ennahar, remontent dans la soirée de vendredi, lorsqu’une patrouille des douanes a poursuivi le jeune contrebandier « B. Amine », étudiant âgé de 19 ans, originaire de Boukanoun, qui conduisait un véhicule « Renault express » sans papier. Ce dernier aurait pris la fuite à toute vitesse. Il perd le contrôle du véhicule et provoque un accident mortel.
  • Après le décès du jeune homme, plus de quatre cent jeunes de son quartier décidèrent dès la tombée de la nuit au environ de 21 heures, d’attaquer le siège des douanes et le siège des gardes frontières relevant de la sûreté nationale en plus de la cité où habitent sept agents de douanes.
  • Des affrontements ont eu lieu et ce n’est que grâce à l’intervention de la gendarmerie nationale que des incidents graves ont été évitées. 231 véhicules ont été brûlés au centre frontalier de Boukanoun. Le centre de l’unité de Boukanoun a lui aussi été le théâtre d’un incendie où 78 véhicules ont été calcinés, en plus du matériel informatique, des lits, des archives et une moto. Les choses ne sont pas arrêtées là puisque cinq hangars du centre de la police des frontières ont été incendiés, des moteurs, des couvertures et des pneus ont été brûlés. Une importante quantité de munitions des services de sécurité a été volée. Les protestataires s’en sont pris aussi au club de la police.
  •  
  • 14 personnes arrêtées
  •  
  • Suite à l’intervention de la gendarmerie nationale, 14 personnes ont été arrêtées pour leur implication dans les troubles. L’enquête se poursuit pour arriver aux commanditaires de ses graves incidents.
  •  
  • Ennahar/ Ben Terrar/ Dalila B.
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!