Monde

La tour Eiffel, touchée par une grève, reste fermée aux touristes

La Tour Eiffel, monument symbole de Paris et haut lieu du tourisme mondial, restait fermée au public jeudi, en raison d’un conflit social autour des conditions d’accueil des visiteurs, qui tombe au plus mal en plein cœur de l’été.

Selon une source proche des négociations, celles-ci se sont interrompues dans l’après-midi, mais une nouvelle séance de discussion est prévue. Elle pourrait se poursuivre jeudi tard dans la soirée, laissant en suspens la question de l’ouverture de la Tour vendredi matin.

« Je suis très déçue on s’est levé à 06h00 heures (04h00 GMT) ce matin pour venir voir la Tour Eiffel, on est arrivé parmi les premiers, mais bon, c’est fermé », déplore sur place Adèle Liliane, arrivée mardi de Montréal.
« Je veux monter, évidemment, c’est la Tour Eiffel. Je ne vais pas mentir, je suis agacée et ça va gâcher notre voyage », gronde Robin Frye, venue de Birmingham (Royaume-Uni) et qui visite pour la première fois la capitale française.

La Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE), fermée depuis mercredi 16h00 (14H00 GMT), a affirmé jeudi avoir « conscience de la déception de ses visiteurs » et de « l’impact » de la fermeture « sur l’image de la ville et du pays ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close