En directAlgérie

« Toutes les conditions ont été réunies » : Gaid Salah évoque les Présidentielles

Algérie – « Nous soulignons que toutes les conditions propices à la tenue de cette échéance électorale, dans un climat de confiance et de transparence ont été réunies »

C’est ce qu’a déclaré le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, dans une allocution prononcée ce mercredi 18 septembre à partir de la 6e Région Militaire à Tamanrasset, où il est en visite.

Expliquant la démarche,  Ahmed Gaïd Salah indique que cela a pu être possible « à travers la mise en place de cette Autorité Nationale, l’élection de son président et son installation avec ses cinquante membres, qui comptent parmi les compétences nationales connues pour leur intégrité et leur loyauté ».

A cette occasion, le chef d’état major a évoqué le président de l’autorité indépendante des élections, Mohamed Chorfi. « Je tiens à féliciter Monsieur Mohamed Charfi qui a été plébiscité en tant que président de cette Autorité Nationale Indépendante, et à lui souhaiter ainsi qu’à tous les membres toute la réussite et le succès dans les missions sensibles qui leurs sont assignées. Cette Autorité jouit, pour la première fois, de toutes les prérogatives pour organiser le processus électoral du début à la fin, et nous affirmons que l’Armée Nationale Populaire l’accompagnera », a dit Gaid Salah.

« Il n’ y a pas lieu, pour quiconque, de chercher des faux prétextes pour remettre en cause l’intégrité du processus électoral ou l’entraver », poursuit Gaid Salah. En effet, conclut-il : « ces deux lois qui ont été approuvées, auront un rôle central dans l’organisation du processus électoral et sa réussite, conformément aux revendications populaires. Ces lois feront ainsi office de voies éclairées, qui mèneront vers la réussite escomptée dans ce domaine ».

Lyes S / APS

Tags

Articles en lien

5 Comments

  1. n’oubliez pas le faucille el mendjel, il reste beaucoup de traîtres en liberté, surtout les plus dangereux pseudos comme el houdi Bouchachi…. ect….. il faut les incarcérer a habs el harrach le plus vite, car ces zouaves au service de leurs maîtres du Nord ils représentent une menace sérieuse contre la stabilité du pays.

    1. T’as raison bambino, il faut faire taire cette minorité en sortons soutenir la révolution du grand frère moudjahed. je suis prêt à offrir des sandwichs au merguez de franckfurt avec une bonne choukroute et une chope de lben.

  2. Je pense humblement que le général a très mal géré cette transition. Outre le fait anti-constitutionnel que le général a usurpé le rôle du président qui du reste a pris fin le 09 juillet, et nous renvoi l’image d’un régime militaire, il y a la répression jamais égalée et la fermeture du champ médiatique qui donne une très mauvaise image au peuple, de même que la commission investie est composée de gens désigné par le système et ayant participé au pouvoir de bouteflika. On ne peut pas promettre la démocratie et géré en dictateur.
    Je pense que le général avaient des arguments pour faire face à ces détracteurs et qu’il aurait dû ne pas toucher aux libertés et affronter l’opposition sur les plateaux de tv et radios pour contrer leurs discours, d’autant plus qu’il a tous les moyens légaux de l’état pour être bien conseillé et leur apporter la contradiction. Avec ça il aurait gagné la confiance au moins d’une partie du peuple. Il pouvait même à travers un climat apaisé faire participer cette opposition à la préparation des élections et laisser le peuple choisir. Malheureusement avec cette politique de fait accompli il a empiré le fossé du manque de confiance et hypothéqué la sortie de crise.

    1. le général Ahmed Gaid Salah est un moudjahid, il n’a pas tète le biberon de la france, il n’est un DAF comme les DAF traîtres collabos, les Khaled Nezzar….
      le général Ahmed Gaid Salah ne laissera jamais la destinée de la nation algérienne entre les mains des zouaves harkis traîtres ouled Bhl et la france.
      faire revenir le général Ahmed Gaid Salah sur sa décision celui qui y parviendra n’est pas né,
      le général Ahmed Gaid Salah prend en temoins la patrie, le peuple et la mémoire de nos glorieux valeureux martyrs.
      nous sommes avec le général Ahmed Gaid Salah pour écraser les traîtres zouaves comploteurs contre l’état algerien.
      ces fascistes de la grande poste d’alger qui ne voulez aucune solution pour sortir le pays de l’inconnu, ces zouaves traîtres partisans de la transition criminelle, qui s’opposent a l’élection présidentielle.
      seront écraser s’ils veulent imposer leurs lois, de menacer les élections présidentielles ou de menacer la stabilité de notre pays ils payeront très cher leur trahison criminelle.
      nous sommes avec l’armée nationale populaire et nous sommes avec le général Ahmed Gaid Salah seul rempart contre les zouaves harkis traîtres ouled Bhl et la france.

      1. Lui est un fonceur et vous ya ganbino vous êtes des lâches. Pourquoi vous sortez pas dans la rue pour le soutenir.
        Ceci étant il est mal conseillé et la majorité du peuple après avoir vu en lui un héros voit maintenant un homme têtu qui est contre la volonté du peuple. D’ailleurs tous les gens qui le soutiennent et compose ses soutiens politiques sont des résidus de bouteflika.
        Encore soyez des hommes et sortez dans la rue, vous aurez tout gratuit et la police vous offrira des roses . Le hirak quoi qu’on dise redjal malgré la matraque et la prison ils sortent 2 fois par semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close