AlgérieSociété

La tragédie des noyades se poursuit, déjà 11 morts en 48 heures !

Algérie – A l’instar de nos routes, manifestement les plages restent des lieux particulièrement dangereux. Déjà, 11 victimes par noyade en 48 heures ! selon la protection civile.

La saison estivale 2019 s’annonce mortifère. Pas plus tard qu’hier, à Aïn Defla, le corps sans vie d’une personne de 71 ans décédée noyée dans une mare d’eau, a été repêché par les agents de la Protection civile. Neuf personnes sont mortes en mer ces dernières 48 heures dans les plages non autorisées à la baignade et dans les réserves d’eau.

Les secours de la Protection civile sont intervenus pour le repêchage d’un adolescent âgé de 16 ans mort noyé dans une plage non autorisée à la baignade à Mostaganem , d’une femme ( 31 ans) décédée dans une  plage à Marset el Hadjadj à Oran et d’un enfant de 12 ans, mort dans une mare d’eau,  à Ouargla. Un autre drame a été enregistré à Jijel

Trois personnes âgées respectivement 44, 34 et 7 ans,  ont trouvé la mort par noyade au niveau du barrage d’Erraguène. Deux autres enfants âgés respectivement de 6 et 8 ans sont morts noyés dans une retenue collinaire pour le premier et dans une mare d’eau pour le second. Depuis le 1er juin les pompiers  ont pu  sauver 215 baigneurs d’une mort certaine. 360 baigneurs ont été secourus au niveau des plages surveillées.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close