AlgérieSociété

Tremblement de terre à Jijel : aucune perte humaine ou matérielle enregistrée

Algérie- Une commission de wilaya rassemblant les représentants des divers secteurs a été chargée par le wali de Jijel, Bachir Far, de faire le point sur les conséquences et dégâts enregistrés conséquemment au séisme ayant frappé vendredi la région d’El Aouana.

Le wali a précisé, samedi à l’APS, avoir mis en place, immédiatement après le séisme, une commission présidée par le secrétaire général de wilaya et composée de cadres de divers secteurs dont la protection  civile, Sonelgaz, la direction du logement et l’OPGI qui s’était rendu à El Aouana (20 km à l’Ouest de Jijel) pour établir une rapport détaillé sur la situation et prendre les mesures qui s’imposent.

Les premiers rapports montrent, a précisé le chef de l’exécutif local, bien qu’aucune perte humaine ou matérielle n’ait été déplorée, des fissures relevées dans six (60) hangars transformés en habitations et dans l’école primaire Boutaoui Tahar, au niveau de la cité évolutive Moréas qui seront pris en charge dès l’achèvement du travail de la commission et la remise de son rapport final. Il a en outre relevé que les répliques du séisme ont engendré un effet de « panique » chez la population.

Concernant la situation des logements de la cité Tabrihat, dans la ville d’El Milia (52 km de à l’Est de Jijel), ayant connu des glissements de terrain, le wali a assuré que cette situation n’a rien à voir avec le séisme, rappelant qu’en 2010, 164 familles résidant dans cette cité ont été relogés et une autre opération similaire avait concerné, en décembre passé, 20 autres familles habitant des immeubles classées dans la catégorie « rouge ».

Source: APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close