En directAlgérie

Au tribunal de Sidi M’hamed, Said Bouteflika refuse de répondre aux questions

Algérie – Il a refusé de répondre aux questions du juge et du procureur de la République sur le financement de la campagne électorale pour le 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika.

Said Bouteflika, frère et ex-conseiller du Président de la République déchu, est arrivé ce samedi à 17h15 au tribunal de Sidi M’hamed (Alger). Transféré depuis la prison militaire de Blida où il purge une peine de 15 ans de prison, le frère du Président Bouteflika a été confronté aux déclarations faites par Ali Haddad au sujet du financement de l’élection présidentielle avortée.

En effet, le patron du Groupe ETRHB a déclaré ce matin que Said Bouteflika lui aurait demandé de prendre 19,5 milliards de centime du siège dela campagne pour les emmener aux locaux de son entreprise à Dar El-Beida. Selon Ali Haddad, Said l’avait également chargé de collecter de l’argent auprès des hommes d’affaires pour financer la campagne électorale.

Said Bouteflika s’est ainsi interdit de répondre à toutes les questions. Il a préféré observer le silence, esquissant un sourire et arborant un regard moqueur.

Tags

Articles en lien

5 Comments

  1. Ce petit con qui s est accapare les renes du pouvoir pendant que son frere etait inapte..cet usurpateur pourri qui se permet de narguet le tribunal doit etre traduit devant un tribunal militaire pour acyes de tres haute trahison..il ne sera pas seul..toute la clique qui a soutenu boutef et participe au naufrage du pays doit y passer..le monde entier connait le montant des rapines transferees en france et a l etranger..cet argent ne peut revenir tout ou en partie sans l appui des usa..seul pays capable de bloquer le moindre dollar la ou il faut…qiand aux fuyards..ils seront extrades vers l algerie..bouchareb en tete..sinon on ira au tpi….maintenant 15 ans pour ce voyou..c est presque lui faire un bisou

  2. le silence est la preuve irréfutable de l’aveux complet. qu’allait il répondre ? tout ce qu’il avait trouvé à dire était le « silence ». nous sommes en démocratie et c’est son droit de le garder. quant à la justice, fort heureusement elle est diligentée par des Algériens à la compétence irréprochable et ils sont entrain de démonter au monde entier que leur mission est de construire la démocratie des temps modernes. maintenant, aux députés européens d’apprendre ce que c’est que la démocratie et surtout d’apprendre qu’on ne menace pas un Peuple du Million et demi de Martyrs. Gloire au Martyrs de l’Algérie et que vive la peuple algérien dans la paix et la prospérité.

  3. sujet de licence en droit le juge en matiere delictuelle a t il le droi de faire comparairtre par la force publique un temoin devant lui

    1. le juge a compétence de faire comparaitre devant lui, en audience ou hors audience, toute personne citée dans une procédure ou par une tièrce personne. quant aux autorités, elles ont obligation de répondre à toutes les demandes d’un juge. droit algérien et droit internationale.

  4. Les juges..ne doivent pas etre payes sur une grille de salaire..faisons comme cette grande nation..laissons les fixer leur salaire eux memes..entre eux..entre gens de justice..et personne ne pourra les corrompre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close