En direct

Trois militaires tués par l'explosion d'une bombe à l'Est d'Alger

  •    La bombe, vraisemblablement actionnée à distance, a explosé au moment où passait un convoi de l’armée vers 22H00 (locales, 21H00 GMT) sur une route près du village de Dar El Beida, entre Baghlia et Taourga, à environ 90 km à l’Est d’Alger, tuant les trois militaires, ont précisé ces sources.
  •    Deux soldats ont également été blessés.
  •    Des tirs d’armes automatiques contre le convoi ont suivi l’explosion de la bombe, selon le site du quotidien (francophone, indépendant) El Watan pour qui le bilan est de trois morts et quatre blessés.
  •    L’information n’a pas été confirmée officiellement.
  •    Cet attentat est le premier commis en Algérie depuis le début du ramadan, le 11 août.
  •    Mais le 6 août, le maire de la commune de Baghlia a été tué devant son domicile par un groupe armé. 
  •    "Le maire de Baghlia a été tué devant son domicile (…) par des hommes armés", avait déclaré un responsable de son parti, le Front de libération nationale (FLN, au pouvoir).
  •    La commune de Baghlia est située à l’Est de la wilaya (département) de Boumerdès, région connue pour être l’un des fiefs des groupes islamistes armés affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
  •    Le 25 juillet, au moins une personne avait été tuée dans une attaque suicide menée par un kamikaze au volant d’un véhicule piégé contre la gendarmerie d’Aït Aïssi, un village proche de Tizi Ouzou, en Kabylie, situé à une centaine de km à l’est d’Alger.
  •    L’attentat a été revendiqué par Aqmi.
  •  
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!