Monde

Trois obus tirés de Libye tombés en Tunisie

  •    "A la suite de la chute de trois obus de mortier" dans une région proche d’un poste-frontière du gouvernorat de Tataouine (sud) le 18 avril, "le ministère des Affaire étrangères a fait part aux autorités libyennes de sa vive contrariété à la suite de cet incident qui représente une atteinte à la souveraineté territoriale et un grand danger pour la sécurité des habitants dans la zone frontalière qui accueille un nombre important de réfugiés et immigrants en provenance de Libye", a rapporté de son côté l’agence gouvernementale TAP.
  •  
  •    Les autorités tunisiennes ont demandé à la Libye de s’engager à empêcher de telles "violations dangereuses" et faire en sorte qu’elles ne reproduisent pas.
  •  
  •    Le ministère des Affaires étrangères a par ailleurs annoncé avoir reçu une note d’excuse des autorités libyennes qui "s’engagent à prendre les mesures nécessaires pour empêcher la reproduction de tels incidents dans le futur".
  •  
  •    C’est la première fois depuis le déclenchement de la guerre civile en Libye à la mi-février que la Tunisie est atteinte par des tirs provenant de l’autre côté de la frontière. 
  •  
  •    Samedi environ 3.000 Libyens ont fui les montagnes de l’ouest de leur pays pour rejoindre la Tunisie, dans les environs de Remada et Dehiba, selon le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR).
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!