Monde

Tunisie: 110 membres des forces de l'ordre révoqués pour lien présumé avec le terrorisme

Cent-dix membres des forces de l’ordre tunisiennes ont été limogés en raison de forts soupçons sur leur proximité avec des groupes extrémistes, dans le cadre de la lutte antiterroriste, a indiqué à l’AFP mercredi un responsable du ministère de l’Intérieur, Walid Louguini.

Ces agents appartiennent à “différents corps: police, Garde nationale (gendarmerie, ndlr), armée, douane”, a dit M. Louguini, chargé de communication au sein du ministère.
“Leur limogeage est lié, après enquêtes, à des soupçons très sérieux d’appartenance à des organisations terroristes ou à leur sympathie” pour de tels mouvements, a-t-il ajouté. Il a précisé que ces enquêtes avaient surtout été diligentées “depuis le début de l’année”.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *