SécuritéMonde

Tunisie: débarquement sous condition de 75 migrants bloqués au large

Les 75 migrants sauvés en Méditerranée, et bloqués depuis plus de deux semaines en Méditerranée, vont pouvoir débarquer à Zarzis, dans le sud de la Tunisie, après avoir accepté un retour dans leur pays, a indiqué mardi à l’AFP le Croissant-Rouge.

Des représentants de l’Organisation internationale des migrations (OIM) se préparent à les rencontrer pour savoir ce qu’ils veulent faire, avant de financer un éventuel retour. « C’est leur choix de rentrer ou pas », a souligné de son côté la dirigeante en Tunisie de cette agence de l’ONU, Lorena Lando.

Le remorqueur égyptien Maridive 601, qui dessert des plateformes pétrolières entre la Tunisie et l’Italie, est ancré depuis le 31 mai au large de Zarzis, après avoir récupéré les migrants à la dérive. Les autorités tunisiennes ont d’abord refusé d’accueillir ces migrants, en majorité Bangladais, exigeant qu’ils acceptent d’être renvoyés dans leur pays avant de les laisser débarquer.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close