Monde

Tunisie: des privés déboutés de poursuites contre un journal d'opposition

  •    Le tribunal de première instance de Tunis a jugé "irrecevable" les plaintes engagées à l’encontre d’Al-Mawkif (L’Opinion), organe hebdomadaire du Parti démocratique progressiste (PDP, légal), a indiqué à l’AFP Me Ridha Belhaj.
  •  
  •    Les sociétés déboutées de leurs poursuites pour "manque de fondement" exigeaient chacune 300.000 euros de dédommagements pour des pertes qui leur auraient été causées par un article d’Al-Mawkif sur la vente d’une huile de table frelatée.
  •  
  •    Selon l’avocat du journal, le tribunal a fondé sa décision sur un rapport d’expertise démentant tout préjudice matériel entraîné par l’article qui remonte au mois de mars 2008.
  •  
  •    Dans un communiqué, le comité de rédaction d’Al-Mawkif s’est félicité de la décision du tribunal et appelé les autorités à "cesser de monter des procès pour entraver la presse libre".
  •  
  •    Les dirigeants du PDP considèrent les poursuites engagées à leur encontre comme "un procès d’opinion" et accusent les autorités de chercher à asphyxier l’organe du parti.
  •  
  •    Le pouvoir a formellement démenti être à l’origine du procès intenté par des sociétés privées et assure que "tous les partis de l’opposition exercent leurs activités politiques et médiatiques en toute liberté".
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!