MondeInsoliteCulture

Tunisie: Un an de prison pour un DJ britannique ayant mixé l’Adhan dans une discothèque

Un DJ britannique qui avait fait polémique en Tunisie en mixant l’appel à la prière dans une boîte de nuit a été condamné par contumace jeudi 8 avril,  à un an de prison ferme, a indiqué une source judiciaire rapportée par l’AFP.

Les autorités tunisienne a procédé à la fermeture de la discothèque mise en cause, située dans une ville touristique à nord-est de la Tunisie et ont ouvert une enquête, après que le Dj britannique, Dax J, ait diffusé une musique mixée avec l’appel à la prière, qui a par la suite écopé de ‘’six mois pour outrage public à la pudeur et à six mois pour atteinte aux bonnes mœurs et à la morale publique”, a indiqué une source judiciaire.

De son côté, le ministère tunisien des Affaires religieuses a dénoncé ces actes qui touches aux sacrés et aux rites religieux, en affirmant que se moquer des sentiments des tunisiens et de leurs valeurs religieuses sont inadmissibles.

Le mis en cause a, par la suite, exprimé ses ‘’profondes excuses pour ceux qui ont été offensés par cette musique’’ via son compte Facebook, expliquant que les 20 secondes d’al-Adhan qui ont été jouées avec le mix étaient purement dues à la beauté musicale et vocale de cet appel à la prière.

 

I wish to express my deepest apologies to anyone who has been offended by the music that I played at the Orbit Festival…

Publié par Dax J sur vendredi 7 avril 2017

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!