En direct

Tunisie: la LTDH dénonce l'agression du correspondant d'Al-Jazira

 La Ligue tunisienne pour la défense des  droits de l’Homme (LTDH) a dénoncé dimanche l’agression du correspondant de la  chaîne satellitaire qatarie Al-Jazira lors d’un meeting à Monastir (centre-est)  qui avait rassemblé samedi des milliers de personnes. "La LTDH dénonce profondément l’agression du journaliste Lotfi Hajji (..)  et la considère comme un autre épisode d’une série d’agressions à l’encontre  des journalistes", a précisé cette organisation dans un communiqué.La Ligue a appelé les autorités tunisiennes à ouvrir une enquête judicaire  afin de déterminer les coupables, à protéger les journalistes et à mettre fin à  ces agressions.   Un grand meeting avait réuni samedi plus de 52 partis politiques  progressistes, du centre et de gauche, ainsi que des partis "destouriens" qui  se réclament de l’héritage du père de l’indépendance Habib Bourguiba, afin de  resserrer les rangs de l’opposition. Venant couvrir cet événement, Lotfi Hajii, directeur du bureau d’Al-Jazira  en Tunisie, avait été hué par la foule qui emplissait la salle omnisports à  Monastir, réclamant son départ, avait constaté l’AFP.    "J’étais agressé verbalement et physiquement par des gens qui se disent  être des modernistes et des démocrates", a déclaré M. Hajji à l’AFP.    "Nous, les destouriens, ne voulons pas de ta présence ici", lui avaient dit  les agresseurs en lui adressant des coups de pied et de coude, a-t-il rapporté.    Des agents chargés de l’organisation du meeting avaient encerclé M. Hajji  pour le faire sortir de la salle sous les applaudissements des milliers de  participants scandant "Ni Jazira ni Qatar, le peuple tunisien est libre", avait  constaté l’AFP. "Ils en veulent à Al-Jazira parce que cette chaîne a contribué par sa  couverture lors du soulèvement populaire en Tunisie à la chute (du président  tunisien Zine El-Abidine) Ben Ali", a déclaré M. Hajji. Il a relevé que  plusieurs figures du parti dissous de l’ancien régime, le Rassemblement  constitutionnel démocratique (RCD), étaient présentes à ce meeting.
 
 
 
  Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close