En direct

Tunisie: les pourparlers sur le régime sortis de l'impasse

 
 Les pourparlers sur le futur régime  politique de Tunisie sont sortis de l’impasse, le parti islamiste Ennahda à la  tête du gouvernement ayant renoncé à l’instauration d’un système parlementaire  pur, a assuré vendredi le chef du mouvement, Rached Ghannouchi.    "On est sorti de l’impasse, on va vers un régime mixte où ni le chef d’Etat  ni le chef du gouvernement n’ont la mainmise sur le pouvoir exécutif", a-t-il  déclaré à l’antenne de la Radio Shems-FM.    M. Ghannouchi n’a cependant pas apporté de précisions sur la question clé  de la répartition des prérogatives, indiquant simplement que président et  Premier ministre auront chacun "leurs spécialités".   Ennahda réclamait jusqu’à présent l’instauration d’un régime parlementaire  pur en Tunisie, alors que l’essentiel de la classe politique, y compris les  alliés laïcs des islamistes, militent pour que le chef de l’Etat dispose de  prérogatives importantes.    Les travaux de rédaction de la Constitution ont pris un retard considérable  en raison notamment de ce différend, alors que les principales forces  politiques s’étaient engagées à l’origine à achever la loi fondamentale en  octobre 2012.    Le dernier délai annoncé pour présenter le projet constitutionnel a expiré  le 27 avril, et aucune nouvelle date n’a été avancée pour le moment.    Le dernier brouillon, publié fin avril, a été vivement critiqué par des  juristes et des opposants, le texte étant trop flou notamment sur la place de  la religion, des droits de l’Homme ou encore de l’égalité des sexes.    "Un dialogue national" houleux sous l’égide de la présidence tunisienne est  en cours pour résoudre ces désaccords.    Le Premier ministre Ali Larayedh, issu d’Ennahda, a promis l’adoption de la  Constitution et l’organisation d’élections législatives et présidentielle avant  la fin 2013, soit trois ans après la chute du régime de Zine El Abidine Ben Ali. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!