Monde

Tunisie: plus de 1.000 Harraga arrêtés ces derniers jours

  •    Au moins un Tunisien est mort lors de la traversée, sans doute six, selon les bilans recueillis par Essabah (Le Matin) et l’agence officielle TAP.
  •  
  •    Un jeune Tunisien s’est noyé et un autre était porté disparu après le naufrage samedi d’une barque transportant 12 immigrants clandestins au large de Zarzis (sud-est), avait rapporté TAP samedi.
  •  
  •    Ces derniers jours, la garde nationale a arrêté 1.000 à 1.500 personnes qui tentaient de rejoindre l’Europe, ont indiqué des sources sécuritaires à Essabah.
  •  
  •    Sur l’île de Djerba (sud), notamment, elle a bloqué quatre tentatives d’émigration et arrêté 200 clandestins venant de Tataouine (centre), Gafsa (centre-ouest), Ben Guerdane (sud-est) et Medénine (est).
  •  
  •    La garde nationale a aussi retrouvé cette semaine quatre cadavres à bord d’un zodiac au large de Sfax (sud), ont indiqué les mêmes sources selon qui il pourrait s’agir de clandestins qui se seraient perdus lors de leur traversée et seraient morts de faim et de soif.
  •  
  •    Au total, quelque 5.000 clandestins, pour la plupart tunisiens, ont débarqué en cinq jours sur la petite île italienne de Lampedusa, située à 138 km des côtes tunisiennes, selon des sources concordantes en Italie.
  •  
  •    L’Italie, qui craint une crise humanitaire, a demandé à l’Union européenne de prendre rapidement une décision définitive, d’ici une dizaine de jours, sur le déploiement d’une mission Frontex pour patrouiller au large de la Tunisie.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!