Monde

Tunisie: trois militaires succombent à leurs blessures après l’attaque contre leur bus

"Trois militaires ont succombé à leurs blessures. Douze personnes ont aussi été blessées, dont deux gravement" dans cette attaque qui a visé un véhicule transportant des militaires et leurs familles, a déclaré le porte-parole du ministère, Belhassen Oueslati.

L’attaque s’est produite au niveau de Nebeur, entre les villes du Kef et de Jendouba, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière algérienne, selon M. Oueslati.

"Il s’agit d’une opération terroriste", a-t-il dit, sans pouvoir fournir de détails pour l’instant sur l’identité des assaillants ou leur nombre.

La Tunisie fait face depuis la révolution de janvier 2011 à l’essor d’une mouvance jihadiste armée responsable selon les autorités de la mort de dizaines de policiers et militaires.

Les forces armées traquent depuis la fin 2012 des combattants jihadistes à la frontière algérienne, en particulier dans la région du Mont Chaambi (centre-ouest).

Les autorités tunisiennes ont à plusieurs reprises ces derniers mois dit craindre des attaques alors que le pays vient d’organiser le 26 octobre des élections législatives et s’apprête à tenir une présidentielle le 23 novembre.

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!