Monde

Ukraine: au moins 30 morts, Paris et Berlin appellent au cessez-le-feu

   Au total, au moins 17 civils ont été tués au cours des dernières 24 heures dans l’est de l’Ukraine, selon des bilans établis dimanche par Kiev et les séparatistes. L’armée a, de son côté, déploré la mort de 13 de ses soldats.

   Alors que la population fuyait sous les bombes Debaltsevé, une ville sous le contrôle des autorités de Kiev soumise par les rebelles à un étau de plus en plus serré, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel se sont entretenus au téléphone pendant plus de 45 minutes avec le chef de l’Etat ukrainien Petro Porochenko.

   Les trois dirigeants ont "regretté l’échec des discussions du groupe de contact hier (samedi) à Minsk. Ils  appellent à un cessez-le-feu immédiat", a indiqué la présidence française.

   Les pourparlers de paix organisés dans la capitale bélarusse, loin d’apporter la désescalade espérée après neuf mois d’un conflit qui a fait plus de 5.000 morts et conduit à un isolement sans précédent de la Russie post-soviétique vis-à-vis des Occidentaux, s’était achevée sans accord.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!