Monde

Ukraine : Porochenko enfile déjà ses habits de chef d’Etat

  Quatre gardes du corps lui fraient un passage à travers une centaine de journalistes réunis dans son QG électoral situé dans Mystetski Arsenal, une galerie branchée d’art moderne où il est accueilli par un crépitement continu de flashs.  

   "Tous les sondages montrent que l’élection s’est déroulée en un tour et que le pays s’est doté d’un nouveau président", lance M. Porochenko, les traits légèrement tirés mais tout sourire en costume sombre et cravate lilas, devant plusieurs dizaines de caméras et sous des applaudissements nourris. 

   Debout derrière un pupitre, il est auréolé des résultats des sondages de sortie des bureaux de vote le donnant vainqueur avec 40 points d’avance sur sa principale rivale, l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko.  

   A ses côtés, l’ex-champion du monde du boxe Vitali Klitschko, l’un des leaders de la contestation pro-européenne à Kiev, qui a renoncé à se présenter à la présidentielle pour briguer la mairie de Kiev.

   Apparemment avec succès à en croire les "enquêtes internes" citées par M. Porochenko et des sondages le donnant gagnant avec 57,4% des votes des électeurs de Kiev.

   Chacun derrière son pupitre, les deux vainqueurs prennent la parole à tour de rôle saluant le succès des élections, "les plus importantes de l’histoire de l’Ukraine", selon la définition de Vitali Klitschko qui "ont eu lieu" malgré les tentatives de la Russie de les saper.

   "Nous avons tout fait pour mener à bien le processus électoral et lancer les réformes le plus vite possible", déclare Vitali Klitschko.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!