Monde

Un avion d'AirAsia disparaît avec ses 162 passagers

Le contrôle aérien a perdu le contact avec l’Airbus A320-220 environ une heure après son décollage de l’aéroport international de Juanda à Surabaya, dans l’est de l’île de Java, à 05H20 locales. Il devait atterrir à Singapour à 08H30 (00H30 GMT).

Peu avant la disparition de l’appareil, le pilote a demandé l’autorisation au contrôle aérien à Jakarta de dévier de son plan de vol en prenant de l’altitude en raison de mauvaises conditions météorologiques.

Les pilotes ont demandé à "dévier en raison de la météo", a déclaré la compagnie dans un message sur son compte Facebook.

"La communication avec l’avion a été perdue pendant qu’il était encore sous le contrôle des Autorités indonésiennes du trafic aérien (ATC)", a ajouté AirAsia.

A bord de l’appareil se trouvaient 156 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Français, un Malaisien et un Singapourien, selon la même source. Il y avait 138 passagers adultes, 16 enfants et un nourrisson.

L’armée de l’air indonésienne a indiqué avoir dépêché deux avions pour effectuer des recherches dans une région dans l’est de Java, au sud-est de Pangkalan Bun, dans la province de Kalimantan.

"Le temps est nuageux et la région est entourée par la mer. Nous sommes toujours en route et n’allons donc pas avancer d’hypothèse sur ce qui est arrivé à l’avion", a déclaré un porte-parole de l’armée de l’air indonésienne, Hadi Cahyanto.

L’appareil était exploité par AirAsia Indonésie, une succursale d’AirAsia basée à Kuala Lumpur en Malaisie, qui domine marché des compagnies à bas coûts dans l’Asie du Sud-Est.

"L’avion était en bonne condition, mais la météo n’était pas très bonne", a déclaré le directeur général de l’aviation civile indonésienne, Djoko Murjatmodjo, lors d’une conférence de presse à l’aéroport de Jakarta.

Les efforts de recherches se concentrent sur une région entre l’île de Belitung et Kalimantan, sur le côté ouest de l’île de Bornéo, à mi-chemin du plan de vol prévu, a-t-il ajouté.

Singapour a proposé l’aide de l’armée de l’air et de la marine nationale pour participer aux recherches de l’avion.

La Maison Blanche a indiqué que le président américain Barack Obama avait été informé de la disparition de l’avion et qu’il suivait la situation.

AFP 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!