Monde

Un avion de chasse américain s'écrase en Libye, l'équipage récupéré

  •    L’accident ne résulte pas d’une action hostile, selon une porte-parole du commandement américain Africa Command, basé en Allemagne, qui assure la coordination des opérations depuis Stuttgart.
  •  
  •    Il s’agit de la première perte officiellement reconnue d’un avion de la coalition en Libye.
  •  
  •    L’appareil participait à un raid visant la défense anti-aérienne libyenne, a précisé cette porte-parole, Karin Burzynski, précisant que les deux membres d’équipage s’étaient éjectés.
  •  
  •    "Les deux membres de l’équipage se sont éjectés de leur F-15E lorsque l’avion a connu un problème de dysfonctionnement de son équipement le 21 mars vers 22H30 au-dessus du nord-est de la Libye", a ajouté le commandement américain dans un communiqué, assurant que le pilote et son navigateur étaient "saufs" et n’avaient subi que de légères blessures.
  •  
  •    Au cours d’une conférence de presse, l’amiral Samuel Locklear, qui assure la coordination des opérations de la coalition, a précisé que les deux membres d’équipage avaient été récupérés "par les forces de la coalition".
  •  
  •    L’un des deux aviateurs a été récupéré par un Osprey, un appareil hybride à la fois avion de transport et hélicoptère, a confié à l’AFP un responsable militaire américain sous couvert d’anonymat.
  •  
  •    Au cours de cette mission de sauvetage, l’appareil aurait été amené à tirer sur des civils libyens, tuant plusieurs personnes, a rapporté la presse britannique.
  •  
  •    Interrogé, l’amiral Locklear n’a pas souhaité faire de commentaire, se contentant d’affirmer qu’une enquête était en cours sur les circonstances de l’accident.
  •  
  •    Interrogés par une journaliste de l’AFP, des témoins de cette opération de sauvetage qui s’est déroulée à proximité de Benghazi (est) n’ont pas fait mention de tirs depuis l’appareil.
  •  
  •    L’Osprey avait décollé du navire d’assaut amphibie Kearsarge, un porte-hélicoptères du corps des Marines qui croise au large des côtes libyennes. L’aviateur y a été transporté.
  •  
  •    L’autre membre d’équipage a été pris en charge par des villageois et remis aux forces d’opposition, selon le responsable militaire américain sous couvert d’anonymat.
  •  
  •    Récupéré par des militaires américains dans des conditions non précisées, il était en cours de transport "vers l’Europe", a ajouté un autre responsable du Pentagone, sans plus de précision.
  •  
  •    L’appareil, normalement basé à Lakenheath, en Grande-Bretagne, avait décollé pour sa mission de la base aérienne italienne d’Aviano.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!