Sports

Un chef militaire du Jihad islamique et son fils tués dans un raid israélien

  • Ziyad Abou Teir, 35 ans, son fils et ses deux gardes du corps ont péri dans ce raid, devant la maison de ce responsable du Jihad, près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon les mêmes sources.
  • Cinq membres de la famille d’Abou Teir ont en outre été blessés dans l’attaque, ont ajouté ces sources.
  • Abou Teir était l’un des principaux chefs de la branche militaire du Jihad islamique dans le sud de la bande de Gaza, selon le groupe.
  • Plus de 320 Palestiniens ont été tués depuis samedi dans la bande de Gaza dans des attaques aériennes israéliennes visant principalement des cibles du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle le territoire.
  •    
  • AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!