Monde

Un général des forces pro-Kadhafi entre les mains des insurgés

  • Selon le quotidien « Libya el Youm », citant des témoins, Ajdabiya a été complètement détruite par les forces pro-Kadhafi. Les maisons et les routes ont été détruites et des cadavres jonchent les rues. Les forces pro-Kadhafi se sont repliées devant les rebelles qui ont réussi à faire des prisonniers parmi les kataïb (bataillons) de Kadhafi. Un général des forces de Kadhafi, répondant au nom de Belkacem Ibrahim el Kanka a été fait prisonnier.
  •  
  • Par ailleurs, le chef de la diplomatie italienne Franco Frattini a présenté dans un entretien à un journal une proposition de solution à la crise en Libye prévoyant l’exil du colonel Kadhafi.
  •  
  •    "Maintenant que l’ensemble de l’Europe et les Nations unies ont dit que le colonel n’est plus un interlocuteur acceptable, nous ne pouvons pas envisager une solution dans laquelle il resterait au pouvoir", a expliqué M. Frattini au quotidien Repubblica (gauche) de dimanche.
  •  
  •    "Clairement en cas d’exil de Kadhafi, les choses seraient différentes…Même à l’intérieur du régime, il y a des gens qui travaillent à cette solution", a ajouté le ministre italien.
  •  
  •    M. Frattini a indiqué que l’Italie présenterait son plan mardi à Londres lors de la réunion prévue du groupe de contact politique sur la Libye.
  •  
  •    "Nous avons un plan et nous voulons voir si cela pourrait devenir une proposition italo-allemande. Mardi nous aurons peut-être un document commun à mettre sur la table", a expliqué le chef de la diplomatie.
  •  
  •    Selon M. Frattini, le projet prévoit un cessez-le-feu garanti par l’ONU, des consultations larges avec les nombreuses tribus libyennes et "un couloir humanitaire permanent sur lequel nous travaillons déjà avec le gouvernement turc".
  •  
  •    "Il faudra inclure les groupes tribaux, au moins les plus significatifs. Tout le monde travaillera ensuite ensemble à l’élaboration d’une constitution pour la Libye", a-t-il dit.
  •  
  •    L’Italie a colonisé la Libye de 1911 à 1942 avec laquelle elle a signé en 2008 un traité d’amitié pour solder les comptes de cette période qui lui a permis de devenir le premier partenaire commercial de Tripoli. Le groupe pétrolier italien est le premier producteur étranger en Libye et plus de 150 entreprises italiennes sont présentes dans le pays.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!