Monde

Un général tué et deux soldats blessés par balles au Caire

Selon le gouvernement, des centaines de policiers et militaires ont été tués dans ces attaques depuis que l’armée a destitué et arrêté le président islamiste élu Mohamed Morsi le 3 juillet 2013. Ces attentats sont revendiqués par des groupes d’insurgés islamistes qui disent agir en représailles à la sanglante répression menée par le nouveau gouvernement contre les pro-Morsi.

Le général sortait d’un hôtel accompagné de deux soldats quand des hommes armés à bord d’une voiture ont ouvert le feu sur le petit groupe, ont indiqué à l’AFP plusieurs responsables des services de sécurité qui ont requis l’anonymat. L’officier supérieur a été tué et les deux soldats ont été blessés, selon les mêmes sources.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!