En direct

Un groupe armé tue un repenti à Baghlia, Boumerdès une heure après l’Iftar

  •    L’homme, nommé Chernouha Hicham, était attablé à l’extérieur d’un café samedi, dans le centre ville de Baghlia, à 90 km d’Alger, quand au moins deux inconnus ont ouvert le feu sur lui avant de s’enfuir.
  •    La victime, originaire du village de Ouled H’mida, s’était rendue aux forces de sécurité en 2006 et avait rejoint la société civile, a-t-on précisé de même source, en profitant des dispositions légales adoptées par deux référendums, dont celui sur la "Concorde civile" en 1999 qui a entraîné la reddition de milliers de terroristes après une décennie de violences.
  •    Le second, en 2005, a permis l’adoption d’une "Charte pour la paix et la réconciliation", offrant le "pardon" aux terroristes encore dans le maquis en échange de leur reddition.
  •    Des groupes affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) restent cependant actifs dans plusieurs régions d’Algérie comme la wilaya (département) de Boumerdès dont fait partie la ville de Baghlia.
  • Cet assassinat rentre dans le cadre d’une série d’assassinats menés par les éléments terroristes contre les repentis qu’ils considèrent comme des traîtres pour avoir quitter les activités armées et qui tentent de convaincre les autres à suivre leur chemin.
  • Les habitants de Baghlia s’inquiète à cause de la recrudescence de la violence et des assassinats, sollicitent l’intervention des autorités afin d’assurer la sécurité et la stabilité de leur région. Les familles ont lancé un appel aux autorités afin d’œuvrer à la sécurité et à la stabilité de cette région.
  •  
  • Ennahar/ Fatiha T./ Fatiha A

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close