En direct

Un journaliste d’El-Khabar inculpé de violation de secret de l'instruction

  •    "J’ai été entendu par le juge d’instruction chargé de l’affaire de l’assassinat de Ali Tounsi (chef de la police) qui m’a signifié officiellement que j’étais inculpé de violation du secret de l’instruction en vertu de l’article 301 du code pénal", a déclaré Hamid Yassine.
  •  
  •    Le directeur général de la sûreté nationale Ali Tounsi a été assassiné le 25 février 2010 dans son bureau d’Alger par un collaborateur, le colonel Choueib Oultache, qui a ouvert le feu sur lui avec son arme, selon des sources officielles.
  •  
  •    Ce dernier, alors chef de la division aérienne de la police, est détenu et poursuivi pour "homicide volontaire avec préméditation".
  •  
  •    Dans un article paru le 16 mars 2010 dans El-Khabar, le journaliste, citant "une source proche du procureur général", a rapporté des déclarations devant le juge d’instruction de M. Oultache dans lesquelles ce dernier invoquait la légitime défense pour justifier l’utilisation des son arme contre Tounsi.
  •  
  •    Le meurtrier présumé a fait usage de son arme lorsque le patron de la police l’a attaqué à l’aide d’un coupe-papier, selon l’article d’El-Khabar.
  •  
  •    Selon le code pénal, le journaliste est passible d’une peine d’emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 500 à 5.000 dinars (de 5 à 50 euros environ).
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close