En direct

Un juif marocain tente de convaincre Aït Ahmed à se porter candidat

  • Selon de graves informations qu’Ennahar détient, une agence du tourisme à Tanger dans le royaume marocain, dirigé par quatre marocains d’origine juive, propriétaires aussi d’une autre agence de tourisme sise à Malaga en Espagne, qui organise des voyages d’Espagne vers le Maroc et Israël, entretiennent d’étroites relations avec des organisations israéliennes dirigées par le Mossad en Europe.
  • Ces derniers ont établit un rapport basé sur des informations mensongères et propagandistes, portant sur l’état de santé du président  Bouteflika; la tentative de l’armée d’imposer l’option militaire; la modification de la constitution dans le but de faire pression sur Bouteflika pour qu’il se porte candidat, et enfin la mise en échec de l’opposition, notamment le courrant islamiste.
  • Les informations détenues révèlent que des personnalités européennes d’origines juives – soumises aux directives du MOSSAD- ont prit contact avec des algériens résidents en Suisse, afin de pouvoir établir des rapport avec le chef du FFS Hocine Aït Ahmed dans le but de le pousser à se porter candidat à l’élection présidentielle prochaine. Ces derniers ont aussi proposé des sommes d’argents au leader du MAK, le mouvement pour l’autonomie de la Kabyle en Algérie, le chanteur Ferhat Mehenni, pour relancer l’adoption de la grave revendication au congrès mondial de l’Amazighité qui sera organisé prochainement aux Iles Canaries.
  • Ces mouvements qui interviennent après l’annonce du FFS, par le biais de son secrétaire national Karim Tabbou au Maroc, sur la révision de l’affaire des marocain rapatriés d’Algérie. Ce dernier avait alors demandé aux autorités algérienne l’ouverture des frontières et la revision de la question sahraoui.
  • Selon toujours les informations que détient Ennahar, des cercles militaires israéliens ainsi que des personnalités au pouvoir marocains ont déclaré leurs refus de voir Bouteflika président de l’Algérie pour un troisième mandat.
  • Le président de l’association pour la défense des marocains rapatriés en 1975, a annoncé depuis la capitale française Paris, que la réélection de Bouteflika sera une catastrophe pour le Maghreb Arabe, et sera un prolongement de la crise de ce qui est appelé le Sahara occidentale.
  • Ce dernier a qualifié le chef du FFS, Hocine Aït Ahmed de symbole, celui qui est apte à diriger l’Algérie. Le président de ladite association appelle les algériens à boycotter les élections, ce qui est considéré comme une intervention dans les affaires internes de l’Algérie et un non respect des règles de bon voisinage et des principes diplomatiques.
  • Dans ce sens, les juifs marocains qui visitent régulièrement Israël et qui sont considérés comme des agents du Mossad israélien, financent les organismes européennes activant dans le domaines  des droits de l’homme dans le but de mener des campagnes contre l’Algérie qui soit disant soutient les réfugié sahraoui dans les camps de Tindouf et le Polisario.
  • Le front Polisario que ces derniers tente de faire classé parmi les organisations terroristes et par delà, coller l’accusation de soutien au terrorisme international à l’Algérie. Cela intervient après la désignation par le secrétaire des Nations unies d’un émissaire au Sahara occidentale. Parmi les dispositions proposée par ladite organisation qui est dirigée par le lobby juif en Europe, la protestation devant les représentation diplomatique en Europe.
  • Ennahar/ MOhammed Benkemoukh

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!