En direct

Un militant de l'opposition égyptienne placé en détention

Le fondateur de l’un des mouvements fer  de lance de la révolte égyptienne de 2011 a été arrêté vendredi et placé en  détention pour quatre jours, ont annoncé un responsable de la sécurité et une  source judiciaire.    Ahmed Maher, un responsable du Mouvement du 6 avril, a été arrêté par les  forces de l’ordre à l’aéroport du Caire, alors qu’il arrivait de Vienne, "sur  ordre de la sûreté générale au ministère de l’Intérieur", a expliqué à l’AFP le  responsable de la sécurité.    Selon une source au parquet, M. Maher a ensuite été placé en détention pour  quatre jours dans le cadre d’une enquête, précisant que le militant était  soupçonné "d’incitation à manifester" devant le domicile du ministre de  l’Intérieur, Mohammed Ibrahim.    Ingi Hamdi, membre du bureau politique du Mouvement du 6 Avril, a dénoncé  cette arrestation comme faisant partie d’une "série d’arrestations visant des  militants (…) pour saper leur réputation" et promis une riposte "musclée".    Mohamed Adel, porte-parole du Mouvement du 6 avril, avait auparavant  déclaré à l’AFP que M. Maher l’avait contacté lors de son interpellation, mais  qu’il n’avait "plus été possible de le joindre depuis".    Salués après la chute de Hosni Moubarak, les jeunes du Mouvement du 6 avril  se sont ensuite opposés au pouvoir militaire de transition, jusqu’à l’élection  de l’islamiste Mohamed Morsi à la présidentielle en juin 2012.    Le groupe a désormais rejoint une coalition de mouvements laïques ayant  parfois organisé des manifestations violentes contre M. Morsi, qu’il accuse  d’imiter les pratiques de M. Moubarak. 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!