En direct

Un militant du RCD responsable d’une fausse alerte à la bombe

  • L’affaire, considérée par la justice comme grave et sensible, surtout que l’accusé ait reconnu avoir des tendances politiques. Ce dernier, militant du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie RCD, habitant à Douéra et âgé de 48 ans, marié et père de cinq enfants, avait contacté la coordination nationale des associations pour le soutien du président Bouteflika, sire à El Biar dans la capitale, à deux reprises. La première fois, il aurait utilisé son propre téléphone mais aurait interrompu la communication. Sept minutes après, il rappelle pour leur dire « sortez vite, quittez les lieux, il y a une bombe qui va exploser dans quelques minutes ».
  • Il raccroche, laissant la panique prendre les lieux. Les services de police interviennent pour faire évacuer les lieux.
  •  
  • Après des investigations, il s’est avéré que c’était une fausse alerte et une enquête fut ouverte pour enfin aboutir au responsable.
  •  
  • L’accusé a déclaré devant la justice que le lendemain, il a été contacté par la police judiciaire de « Château neuf » qui l’avait convoqué auprès de ses services. A son arrivé, il fut mis en détention préventive après ses aveux. Ce dernier avait reconnu avoir eu le numéro de téléphone de la coordination dans un journal quotidien. Il a déclaré n’avoir aucune haine envers quiconque et qu’il avait fait cela car l’idée lui était venue et qu’il l’avait exécuté sans faire attention aux conséquences.
  •  
  • Le procureur a alors requis une amende de 500 milles dinars de dommage alors que la defense a demandé la circonstances atténuantes.
  •  
  • Ennahar/ Aïcha Bouzermane

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!