En direct

Un Million d’euros du groupe judéo américain pour le MAK

  • Le chef du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), Ferhat Mehenni a confirmé à une radio marocaine l’information sur sa récente rencontre avec des responsables juifs au siège de l’ambassade israélienne à Paris, exactement comme l’avait rapporté Ennahar auparavant.
  •  
  • Dans un entretient au téléphone, Ferhat Mehenni a exprimé, sur les ondes de la radio marocaine, sa solidarité avec le Maroc sur la question du Sahara, qualifiant le Polisario d’organisation terroriste et dont la responsabilité incombe à l’Algérie qui entrave la construction de l’union du Maghreb arabe.
  •  
  • Sur la question de l’autonomie de la Kabylie, Mehenni a précisé que celle-ci est une question nationale et que le peuple amazigh décidera de son avenir en la portant à l’Organisation des Nations unies pour revendiquer son indépendance et le partage des richesses.
  •  
  • D’autre part, Ferhat Mehenni a fait savoir que le mouvement (MAK) compte ester, devant les juridictions internationales, les responsables civils et militaires algériens pour leurs crimes contre le peuple kabyles, liant cette action avec les poursuites contre l’Algérie pour ce que le régime algérien aurait commis contre les marocains en Algérie en 1975, qui ont été déplacés de force. Ces derniers seraient, selon l’organisation du marocain El Haraouchi, soutenue par Ferhat Mehenni, au nombre de 45.000 marocains.
  •  
  • Selon les informations en notre possession, le leader séparatiste aurait visité Israël à deux reprises durant cette année, à partir de la capitale française avec un passeport français sous l’identité de ‘Cari Luis’.
  •  
  • La chargé des affaires politiques à l’ambassade israélienne, Khafiet Mariza a dit dans une déclaration que « l’ami Ferhat Mehenni jouis d’une intention particulière de la part du gouvernement israélien qui aspire à l’application du droit à l’autonomie du peuple kabyle d’Algérie et qui soutien les minorités amazigh dans tous les pays du Maghreb et de la Libye. Et d’ajouter que les Etats Unies d’Amériques suivent avec grand intérêt le mouvement MAK et reconnaît son combat. »
  •  
  • De son côté, la télévision israélienne a diffusé un documentaire de 15 minutes lors d’un programme d’information sur la révolte du printemps (le printemps berbère) et la lutte des pari politiques comme le RCD et le FFS, insistant sur l’image du chef historique Hocine Aït Ahmed dans une tentative de fausser le cours de l’histoire. Le documentaire, diffusé sur le site Internet de la chaîne de radio ‘la voix d’Israël’ et de la télévision israélienne, s’est terminé par des images de Ferhat Mehenni qui protestait devant une ambassade algérienne en Europe portant le drapeau Amazigh. Sur le documentaire, en a pu voir  Ferhat Mehenni dans des lieux qui semblent être dans la capitale israélienne Tel Aviv ou Jérusalem.
  •  
  • L’attachée militaire israélienne à l’ambassade d’Israël à Bucarest, Madame Zohra Charout, a révélé dans un entretien téléphonique avec Ennahar, a révélé que Ferhat Mehenni a eu un soutien financier estimé à Un Million d’euros du groupe judéo américain qui active dans le cadre de la judaïsation des arabe et le grand Israël. Ce dernier finance les activités du mouvement séparatiste en Algérie et ses branches en Europe de l’ouest. Cette dernière ajoute que « Israël sera le premier pays à ouvrir des représentations diplomatiques dans la république de Kabylie ».
  •  
  • Selon les activistes du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie en Europe, le congrès international qui devrait avoir lieu aux Iles Canaries avec la participation de l’un des grands conseillers du palais royal marocain, dans le cadre de la protection de la société culturelle amazigh. Ce congrès que les autorité françaises avaient refusé qu’il soit tenu en France pour éviter tout incident diplomatique avec l’Algérie.
  •  
  • Les Iles Canaries, qui ont déjà organisé des Congrès internationaux amazigh, seront l’occasion pour annoncer officiellement l’indépendance de la Kabylie, l’établissement d’une constitution et les fondements d’un nouvel état par des moyens diplomatiques et militaires. Une stratégie de lutte armée dans la région de la Kabylie a déjà été adoptée pour déclarer une guerre contre l’armée algérienne et provoquer des troubles sécuritaires avec pour but d’attirer l’attention du monde sur une question fabriquée au préalable et un scénario qui sera mis en exécution par les israéliens et les marocains.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed Ben Kemmoukh
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!