Monde

Un navire avec 450 clandestins à bord dérive près des côtes italiennes

Un hélicoptère a été envoyé pour hélitreuiller des hommes sur le navire afin qu’ils tentent d’en prendre le contrôle, a annoncé l’armée de l’air dans un communiqué.

Cette nouvelle affaire de clandestins abandonnés en pleine mer par les passeurs, qui rappelle l’odyssée du cargo Blue Sky M au début de la semaine, a été signalée par les garde-côtes italiens dans la soirée de jeudi.

"Il y a 450 migrants à bord d’un navire marchand, qui n’a pas d’équipage, et qui s’approche de la côte des Pouilles", ont indiqué les garde-côtes sur leur compte Twitter.

Le navire avait été repéré par un avion des garde-côtes à 130 kilomètres des côtes italiennes.

Vers minuit heure locale (23h00 GMT), l’armée de l’air annonçait qu’il se trouvait à 65 kilomètres au large du cap de Leuca, à la pointe sud-est de l’Italie, dans une mer agitée.

"En raison des conditions météorologiques difficiles, le navire ne peut être abordé que par la voie des airs", précisait l’armée de l’air.

Le navire a été identifié comme étant l’Ezadeen, un bâtiment de 73 mètres de long immatriculé en Sierra Leone. Selon un site internet consacré au trafic maritime, il serait parti de Chypre et sa destination officielle aurait été le port de Sète, dans le sud de la France.

Avant que ses machines ne tombent en panne, le bateau se déplaçait à une vitesse de 7 noeuds (environ 13 kilomètres/heure).

AFP    

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!