En direct

Un officier de police à la tête de chaque point de contrôle

  • Dans se sens, et selon des sources d’Ennahar, le nouveau directeur général de la DGSN, a émis récemment des instructions strictes à toutes les structures sécuritaires concernées par l’établissement des barrages de contrôle, leur signifiant la nécessité de désigner un officier de police à la tête de chaque point de contrôle pour veiller sur le bon déroulement de l’opération, orienter les agents et améliorer les relation de la police avec les citoyens, être à l’écoute de ces derniers.
  • Dans ce contexte, le général Hamel, afin de donner une grande crédibilité et améliorer l’image de l’appareil de sécurité, afin de gagner la confiance des citoyens, a décidé que les barrages sécuritaires doivent être sous la responsabilité directe d’un cadre de la sécurité dans le but d’assurer le bon déroulement de l’opération.
  • Le général Abdelghani Hamel avait déclaré juste après sa désignation à la tête de l’appareil, que pour arriver à un haut niveau de performance, le secteur de la police se doit d’adopter un politique efficace dans le domaine des ressources humaines, basée sur l’exploitation des compétence et l’investissement des expériences, et donner la chance aux compétences et de bannir le bricolage dans la gestion.
  •  
  • Ennahar/Abdelkader C.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!