En direct

Un quota du programme de logements affecté aux enseignants universitaires

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé jeudi à Alger qu’un quota du programme de logements au profit du secteur sera affecté aux enseignants universitaires en attendant le parachèvement du programme destiné à cette catégorie.

Lors d’une rencontre avec le ministre l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Mebarki à laquelle ont pris part des cadres des deux secteurs, les deux parties ont convenu de la prise d’une série de mesures pour accélérer le rythme de réalisation du programme destiné aux enseignants universitaires et d’affecter un quota à cette catégorie dans les wilayas qui accusent un retard en matière de lancement des projets.

Les enseignants universitaires qui bénéficieront ainsi de "manière exceptionnelle" de logements, toutes formules confondues, doivent s’engager à les libérer dès le parachèvement du programme qui leur est destiné.

Le programme de logements de fonction qui porte sur quelque 10.000 unités, accuse un retard flagrant où 40% des projets ne sont pas encore lancés.Seulement 1.600 unités ont été réalisés au titre de ce programme lancé en 2010.

Il a été décidé lors de cette rencontre de distribuer ces logements "dans les plus brefs délais conformément aux règles en vigueur dans le secteur de l’enseignement supérieur en coordination avec le syndicat des enseignants", selon M. Mebarki.

Par ailleurs, les décisions de pré-affectation pour les logements dont l’avancement des travaux a atteint les 50%, seront distribuées.

Selon les responsables du secteur, ce retard s’explique notamment par la faible capacité de réalisation et la réévaluation des coûts des projets.

Il a été par ailleurs décidé d’enregistrer les projets d’étude et de réalisation au nom du même opérateur concernant les projets qui n’ont pas encore été lancés pour "faire économie de temps et d’argent", selon M. Tebboune.

Les cadres des deux secteurs ont évoqué à cette occasion les moyens de palier le retard des projets dans l’ensemble des wilayas soulignant la nécessité de la coordination entre les différentes secteurs concernés.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!