En directAlgérie

Un responsable à la DG des domaines et une femme placés sous contrôle judiciaire pour détournement de foncier

Algérie – Un responsable de la direction général des Domaines a été mis sous contrôle judiciaire dans une affaire de détournement de foncier industriel, dans la ville de Berrouaghia (est de Médéa), indique lundi un communiqué du procureur de la République près le tribunal de Médéa.

Le directeur des domaines de la wilaya de Médéa, déjà poursuivi dans une affaire similaire à Médéa et mis sous mandat de dépôt, a été entendu dans cette affaire de détournement et fait l’objet de la même décision juridique, précise le texte, cité par l’APS.

Les deux responsables ont été entendus, a-t-on souligné, dans le cadre d’une enquête préliminaire conduite par les services de police judiciaire de la sûreté de wilaya pour faux et usage de faux de documents officiels, abus de pouvoir et perception d’indus avantage.

Une femme impliquée également dans cette affaire a été mise sous contrôle judiciaire, à l’issu de son audition par le procureur de la République, ajoute le communiqué.

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. Wech..on fait des affaires chez les domaines???c est incroyable!!..avec ce que deterrent la police et la gendarmerie..c est pourri de partout..tout le monde se sucre…inoui!…on n arrive plus a comprendre ce qui se passe dans tous les domaines..et quand on ira voir du cote du poinconnage de l or..qui est vendu…..ca va deborder!….tout le monde sait ce qui se passe….

  2. le jour ou la police judiciaire se pencherait sur le foncier du littoral ce sera la grande trouvaille. les sans scrupules ont pillé le domaine maritime et l’on vendu en parcelles à des véreux qui n’ont pas hésité à se faire construire des résidences d’été. d’autres les louent comme si c’était leurs biens. on m’a raconté que la région du chenoua a été complètement dévastée avec des constructions sauvages à un métre de l’eau de mer qui valent les yeux de la téte à la journée. le cadastre a son role dans ces affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close