En direct

Un tiers des non-salariés sont déclarés à la Casnos

S’exprimant à l’occasion d’une journée d’étude sur la sécurité sociale des non-salariés réunissant les cadres de la Casnos (Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés), le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité nationale, Mohamed El Ghazi, a indiqué que un tiers seulement des quelque trois millions des non-salariés activant en Algérie sont déclarés à la Casnos.

    Il a souligné que cette proportion n’inclut pas les personnes exerçant dans l’informel, imputant cet état de fait à la faible attractivité des prestations de retraite, à la qualité de la communication et au mode organisationnel en vigueur par le passé.

   Pour y remédier, les pouvoirs publics ont initié des mesures réglementaires et procédurales visant à améliorer les performances de gestion des différentes activités de la caisse dont le rôle est appelé à être plus important dans un contexte marqué par une hausse des travailleurs non-salariés, a-t-il poursuivi.

  La première mesure engagée consiste en la refonte du décret 85-35 du 5 février 1985 inhérent à la sécurité sociale, de sorte à assurer davantage d’options aux non-salariés quant au choix de l’assiette de cotisation, a clarifié M. El Ghazi.

   L’amendement en question prévoit également de porter le montant maximal de la cotisation de 8 à 20 fois le Salaire national minimum garanti (SNMG) pour avoir une meilleure retraite, a-t-il détaillé.

  La seconde disposition a été l’exonération totale des majorations et pénalités de retard ainsi que l’octroi d’échéanciers de payement pour les non-salariés débiteurs, laquelle disposition est prévue dans la Loi de Finances complémentaire (LFC) 2015.

  La dernière mesure est liée à la refonte d’une organisation centralisée en faveur d’une autre déconcentrée et plus proche des préoccupations des assurés sociaux, a-t-il ajouté, assurant que le nouvel organigramme vise notamment une meilleure proximité” pour le citoyen.

  L’autre impact attendu consiste en un meilleur cadre de lutte contre la fraude de déclaration et/ou de payement de cotisation, de même qu’une évolution du bénéfice des prestations, a-t-il cité.

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!